9 juin 2007

LES LIAISONS CULINAIRES





Il est des amitiés vieilles de 20 ans que vous portez autour du cou comme une médaille de baptême , rassurante dans les coups durs , comme la voix que l'on reconnaît dès la première syllabe prononcée , que l'on sait calmante et attentive, comme un fil rouge tenu accroché à votre poignet invisible pour les autres et vous reliant par dessus les mers et les forets contre vents et marées , comme le trépied toujours là, debout campé solidement pour vous soutenir les jours où la terre tangue .....

Fidèle aux personnes aimées , fidèle aux lieux traversés.

Il n'est pas rare de me voir repartir quatre , cinq, six fois dans les mêmes endroits sur la Terre, pour moi qui n'ait plus d'attache avec mon pays natal, pas de maison ancestrale et une famille éclatée géographiquement.
Régulièrement , je retourne en Grèce , notamment insulaire où je retrouve l'hospitalité perdue , l'acceuil sympathique et une cuisine simple, goûteuse , généreuse aux accents méditerranéens.

Le livre que je vous propose aujourd'hui est d'un auteur grec contemporain , Andréas Staikos qui est à mi chemin entre le roman et le livre de recettes de cuisine grecque .

C'est l'histoire de Nana , femme mariée , très épicurienne qui a deux amants dans le même immeuble et sur le même palier .
Elle papillonne de l'un à l'autre en 17 petites scènes de repas où chacun de ses deux hommes vont rivaliser d'imagination et de talent culinaire pour contenter la belle insouciante .
La richesse des descriptions des mets fait ressortir toute la sensualité de la cuisine et son arme de séduction .
Les recettes en fin de chapitre , sont claires et attrayantes allant de la salade de persil à la crème d'oursin en passant par les artichauts à la mode de Constantinople.

Laissez exprimer "la Nana" qui est en vous et plongez sans retenue dans ce petit livre à ne pas laisser entre toutes les mains, notamment pour la fin (faim) .


Éditions Babel .Les liaisons culinaires . Andréas Staikos
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

Tit' a dit…

J'ai bien envie d'y goûter... Dans la même veine, connais-tu "la soupe de Kafka" de Mark Crick ? J'en parle longuement dans mon dernier billet. Si tu as aimé Staikos, peut-être apprécieras-tu ce Crick. Tout aussi gourmand et un bel exercice littéraire !

lili63 a dit…

la soupe de Kafka fait partie de mes livres a emporté sur mon ile greque cet été !

Saperlipopote ! a dit…

ta description de ce livre donne envie d'y croquer à pleines dents et d'enrichir ma bibliothèque gourmande !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...