27 janvier 2013

Banana Bread, Sirop d'érable et Noix de Pécan


" L'envie n'a point de repos " 

Alors si l'envie vous prend de faire ce banane bread aux accents U.S
n’hésitez pas une seule seconde, il est léger en bouche, moelleux,
peu sucré et terriblement parfumé !




Les ingrédients:

250 g de bananes mûres (pesées avec la peau)
200 g de farine blanche
45 ml de sirop d'érable
60 g de vergeoise brune ou blonde
1cc d'extrait de vanille 
80 g de beurre doux fondu
60 g de noix de Pécan
2 cc de levure chimique
1 cc de bicarbonate de sodium
1 pincée de sel fin
2 oeufs


ღ 


La recette :

Préchauffer le four à 165 degrés.
Pulvériser les noix de Pécan dans un blender
Rajouter ensuite les bananes.
Faire fondre le beurre au micro-ondes
Rajouter dans la jatte, la vanille, le sirop d'érable et le sucre.
Puis intégrer dans cette préparation, les bananes et la poudre de noix de Pécan. Incorporer les oeufs un à un en mélangeant au fur et à mesure.
Verser la farine, la levure, le bicarbonate et le sel et mélanger à la maryse
petit à petit sans faire de grumeaux.
Verser la pâte dans un moule à cake beurré.
Enfourner pour environ 50 minutes à 165 degrés.
Démouler quand il est cuit et faire refroidir sur une grille.










Rendez-vous sur Hellocoton !

20 janvier 2013

Le Siffleur de Ballons, à boire et à manger



Une sympathique cave à boire et à manger a germé depuis deux ans, près du grouillant marché d'Aligre, dans le 12 ème art de Paris.
 Le Siffleur de Ballons  n'est autre que l'annexe "cave à vins-épicerie" du bistrot l’Ébauchoir qui lui fait face. 







Un bar en bois blond vous accueille avec chaleur dès l'entrée,  accompagné de hauts tabourets Tolix en acier pour le coté indu et des chaises Thonet pour l'ambiance parisienne popu.  Dans la première salle au carrelage blanc Metro   des tables de 4 en enfilade font face au bar. Elles seront vite assaillies car dans ce lieu ouvert de 10 h30 à 23 heures, presque sans interruption, il n'y a pas de réservation possible. 


C'est avant tout un lieu de vie, de vente et de dégustation.








Dans la seconde salle, la décoration est assurée par les belles étagères bien garnies de bouteilles-canons et de victuailles en bocaux. Elles peuvent être débouchées à votre bon plaisir, moyennant un droit de bouchon de 6 euros pour le vin et 3 euros pour les conserves, si l'envie vous prend là, tout de suite de leur faire la fête. 









Si vous avez décidé de ne pas remporter votre butin chez vous, il vous reste aussi la possibilité de faire une petite dînette  sans prétention mais goûteuse.  Tous les jours, une formule soupe et tartine; de quoi déjeuner en paix et saveur ou bien un menu à picorer, qui vous sort de dessous des fagots, une simple assiette d’huîtres Utah Beach, du Pata Negra, du Lomo Bellota fumé au pimiento, du lard de Colonnata fondant ou bien encore des  somptueux harengs Matjes marinés.







Ce jour là, autour d'un verre de pétillant naturel de Montlouis sur Loire (Jacky Blot, Triple Zéro), nous avons été heureux d’être réchauffés par une soupe de châtaignes-cèpes un peu trop poivrée certes, mais bonne et nourris d'une généreuse tartine de confit de canard, aubergines moelleuses et tomates.


La vie c'est aussi simple que cela !







Mais notre gourmandise nous a fait aussi essayer des pommes de terre chaudes persillées sans prétention, à la Fourme d'Ambert fondue pour nous donner l'illusion de la montagne.
Si vous êtes à plusieurs, laissez vous tenter par ce superbe plateau rustique de fromages affinés et charcuteries, servis avec des abricots secs, un excellent beurre au sel de Guérande et une baguette bien alvéolée à la croûte qui chante. C'est parfait pour discuter entre amis et refaire le monde.








Un conseil, réservez une petite place pour le dessert car vous ne pouvez pas dire non à la terrine de riz au lait caramélisé et à la vanille qui trône sur le comptoir. La cuisson du riz est parfaite, le caramel ambré coule sur les cotés et la part est généreuse. 

Vous n'allez pas le regretter!







A moins que votre coeur ne vous dicte de jeter un sort à la dodue crème vanille et ses milles grains noirs ou bien au gourmand crumble pomme-banane au chocolat. Les desserts au Siffleur de Ballons jouent dans les registres régressif, nourrissant et maternel.

 Mais qui s'en plaindrait ?







Vous l'avez compris, chez le Siffleur de Ballons, on ne se prend pas la tète !




En pratique:

34 rue de Cîteaux, 75012 Paris,
Tel: 01 58 51 14 04

Métro Faidherbe-Chaligny ou Reully-Diderot

Tlj. sf dim. et lun. de 10 h 30 à 15 h et de 17 h 30 à 22 h 30.

Carte : env. 15-30 €   Formule déjeuner: 14 euros




Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...