10 mars 2007

CLAFOUTIS GRIOTTE - MENTHE


Alors cela , c'est la cerise sur le gâteau !!
J'adore cette expression qui veut dire " C'est vraiment le pompon du pompon !"
Mais connaissez vous l'expression québécoise "perdre sa cerise " ?
Un peu d'imagination, que diable ...



Au Québec, perdre sa cerise c'est perdre sa ...virginité !
Très poétiques , nos cousins du froid .
Ne leur jetons pas la pierre (encore une expression ), au Moyen Âge les damoiseaux accrochaient des branches de cerisier aux fenêtres des damoiselles aux moeurs libertines .




Finalement, tout cela est resté dans notre imaginaire collectif car la cerise par sa couleur rouge intense (de plaisir) et sa petite taille (de coeur) est souvent le symbole de l'amour .
Autre pays, autre moeurs ...
Au Japon , les mariés boivent une infusion de fleurs de cerisier qui leur portera bonheur (pudiquement)




CLAFOUTIS GRIOTTE - MENTHE


Ingrédients :
pour 4 à 6 Jean Jacques Rousseau (voir plus bas pour comprendre)

600 g de cerises dénoyautées
3 oeufs
80 g de sucre semoule
60 g de farine (T65 bio)
15 cl de crème fraîche liquide entière
4 càc d'eau de fleur d'oranger
20 feuilles de menthe fraîches
1 pincée de sel



Recette :

Préchauffer le four à 180 degrés
Mélanger les oeufs avec le sucre jusqu'à obtenir un appareil bien fluide
Rajouter l'eau de fleur d'oranger
Verser en pluie la farine tamisée
Incorporer la farine progressivement en aérant l'appareil
Découper en fines lanières les feuilles de menthe et les incorporer à l'appareil
Beurrer et fariner un moule (pyrex ou type creuset )
Verser les cerises en premier puis la pâte
Cuire pendant 45 à 60 minutes selon votre four .
Déguster tiède .


Le mot de la fin sera pour Jean Jacques Rousseau dans "Les Confessions"

"Nous allâmes dans le verger achever notre dessert avec des cerises .
Je montai sur l’arbre et leur en jettois des bouquets dont elles me rendoient les noyaux à travers les branches.
Une fois Mlle Galley avançant son tablier et reculant la tête se présentoit si bien, et je visai si juste, que je lui fis tomber un bouquet dans le sein .
Et de rire, je me disais en moi-même
" que mes lèvres ne sont-elles des cerises ! comme je les leur jetterois ainsi de bon cœur ? "


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

Sophie a dit…

Chic, c'est moi la première ! :-) Délicieux et tentant, c'est ce qui me vient toute de suite à l'esprit et merci pour m'apprendre de nouvelles expressions ! Bon samedi.

nuage de lait a dit…

Très appétissantes ces photos;
et que ca doit être bon!
bon samedi
bises
Joelle

Alhya a dit…

tu jongles aussi bien avec les mots qu'avec les cerises, je suis conquise!

Doria a dit…

Tes plats sont toujours aussi fabuleux

FoodieFroggy a dit…

Ouhla ! Ca me donne super envie de manger des cerises ! Et en plus, on en apprend des choses...

lavande a dit…

luxure j'avais bien choisit non? et si avec tout ça ça ne mets tous les appétits en émoi...

La maisonnette de Barbichounette a dit…

C'est l'été avant l'heure !!!! Merci !
Bizzzzzzzzzz
Barbichounette

Djackie a dit…

J'adore les cerises, crues, cuites, en conserve, surgelées ...
Suis-je une femme légère ? Ce serait trop beau !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...